Revenir en haut
  Aller en bas



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Shiynmey Sonozoa [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Shiynmey Sonozoa [terminé] Mar 10 Avr - 11:25



















Formulaire


d'inscription


Informations Administratives



    Nom : Sonozoa
    Prénom : Shiynmey
    Âge : 17 ans
    Sexe : féminin
    Orientation sexuelle : indécise
    Statut : Patient




Informations Médicales

    Patient N°: 161
    Pathologie :
    Shiynmey n’a aucun problème psychologique, ou du moins, aucun envers les personnes de sexe féminin. Pour ce qui est des hommes, elle ne peut les approcher. On pourrait comparer cela à de la timidité, mais du tout : elle a peur d’eux. Lorsqu’elle se retrouve dans la même pièce avec l’un d’eux, impossible pour elle de se sentir à l’aise, elle ne bouge pas, tremblant simplement comme une feuille morte. Elle n’ose même pas dire un mot en leur présence, et si elle ouvre la bouche, c’est uniquement pour répondre à question dont elle est dans l’obligation de répondre.
    Pour elle, être ne serait-ce effleurée par un garçon est une chose inimaginable. D’ailleurs elle ne peut comprendre les couples de son âge. Lorsqu’une personne du sexe masculin essaye de la toucher ou la bouscule sans le vouloir, elle s’effondre, tremble et se met à pleurer.


Compléments d'information

Caractère :
Shiynmey est une fille de 17 ans comme toutes les autres. Elle aime s’amuser entre amies, à papoter de tout et surtout de rien. Elle fait des bêtises comme tout le monde et elle va à l’encontre de ses parents. Une fille comme les autres. Elle s’énerve parfois pour un rien, pour des histoires futiles, mais jamais sérieusement car ces histoires, elle les oublie souvent très vite si bien qu’elle ne sait plus pourquoi elle s’est emportée.
C’est une jeune fille joyeuse qui aime rigoler et faire des blagues. Malgré cela, elle pleure beaucoup. Certaines de ses amies lui disent même qu’elle va finir par avoir des trous dans les joues à force de faire coller ses larmes. Mais elle n’y peut rien : Shiynmey est une fille très émotive qui pleure facilement devant un film romantique ou triste. Cela va de même pour les films d’horreur, elle a peur pour un rien, rien que d’entendre la musique stressante, elle se cache déjà les yeux. Mais elle aime les films d’horreurs, à cause de cela, ses amies disent qu’elle est maso de regarder quelque chose qui lui fait peur. Mais n'allez pas croire qu'elle aime souffrire. C'est même le contraire.
Pourtant, il y a une chose étonnante, Shiynmey n’a pas peur des hommes vu sur l’écran ou sur une image, peut-être du fait qu’elle sait qu’ils ne sont pas réel ou du moins, elle sait qu’elle n’aurait jamais de problème avec eux. Après tout, un homme ne sortira jamais d’un écran ou d’une image. Mais lorsqu’il s’agit d’une photo d’un homme qu’elle a déjà un vu en vrai, elle ne peut s’empêcher de trembler.
Vous vous en doutiez, à cause de son problème, elle n’a pas d’ami garçon. Le seul être masculin qu’elle peut approcher est son chien, un dalmatien du nom de Haro. Ce chien est toute sa vie, ou plutôt comme son enfant. Elle le chouchoute comme s’il était son propre enfant. Devoir se séparer de lui est une véritable déchirure pour elle.

Physique :
Lorsque l'on voit Shiynmey, on peut croire qu'il s'agit de la fille populaire, celle après qui les garçons courent, même si cela n'est pas le cas. Mais qu'es-ce qui me fait dire cela ? Bon dieu, vous n'avez pas ouvert vos yeux. Ne voyez-vous donc pas la beauté de cette demoiselle. Bien sûr, elle n'est pas un mannequin, d'ailleurs elle est loin de l'être. Pourtant il faut l'avouer, cette jeune fille a un charme particulier.
Shiynmey n'est pas une fille très grande, ni même trop petite. Elle mesure plus exactement 1,62m, une taille plutôt normale pour une asiatique. Elle n'est pas très épaisse, elle n'est pas maigre non plus. Elle est tout simplement mince. En fait, elle est bien proportionnée : des jambes finement musclées, donnant l'impression qu'elles sont interminables, des fesses rebondies, des hanches délicatement dessinées, un ventre plat, une poitrine ni trop grosse ni trop petite. Oui, elle a un beau corps.
Passons maintenant à son visage, certainement ce qui lui fait tout son carme. Elle un visage ovale, dessiné finement, sans traits brutes. Son visage évoque la douceur, surtout son regard. Ses yeux sont magnifiques, d'une magnifique couleur bleue. Ses cheveux roses s'accordent parfaitement avec son teint légèrement pâle. Ils sont coupés en un carré légèrement plongeant avec une frange droite.
Côté vestimentaire, c'est une fille qui est toujours bien habillée. Ce que je veux dire par là c'est qu'elle est toujours à la mode. Les vêtements qu'elle porte sont toujours bien assortis entre eux. Jamais vous ne le verrez porter des vêtements dépareiller. Elle aime être présentable, que ce soit pour rester chez elle ou non.

Histoire :
On peut dire que la vie n'a pas beaucoup souri à cette jeune fille. Pourtant en la regardant ainsi, on ne pourrait se douter de ce qu'elle a vécu. Bien sûre, je vous rassure tout de suite, elle a aussi connu des moments de bonheur, comme tout le monde. Mais commençons tout d'abord par le commencement.
A la base, Shiynmey n'était une enfant voulue. Elle ne l'a jamais été, même après sa naissance, sa mère aurait bien voulu la laisser à quelque part. Mais elle n'était pas assez cruelle pour faire une telle chose. Pourquoi vouloir faire une chose pareil ? Comme je vous l'ai déjà dit, Shiynmey n'était une fille voulu. Elle n'a jamais été désirée lorsqu'elle était dans le ventre de sa mère pour une seule est bonne raison : Shiynmey est issu d'un viole. Bien sûr, sa mère aurait pu avorter et ainsi faire comme si jamais rien ne s'était passé. Malheureusement cela ne se passa pas facilement, ou du moins, elle ne remarqua aucun changement dans son corps avant le quatrième mois. A ce moment là, il était impossible pour sa mère d'avorter. Elle mit donc à terme sa grossesse. Elle aurait pu faire adopter sa fille, mais elle n'en avait pas le courage. Pourtant, cela aurait été plus simple car il n'y a rien de plus difficile de donner naissance et d'élever un enfant lorsque l'on a que 16 ans. Oui, à cette époque, la mère de Shiynmey n'avait que 16 ans et une vie foutue en l'air à cause d'un garçon de son lycée.
Cela fut difficile d'élever pour la jeune fille d'élever sa fille seule. Non, elle n'avait pas ses parents derrière elle pour l'aider, ils l'avaient chassé de la maison n'ayant pas cru une seule seconde qu'elle s'était faite violée. Elle devait prendre ses responsabilités. Ce fut grâce à ses amies qu'elle réussit à subvenir aux besoins de sa fille.

Puis les années passèrent. La jeune Shiynmey grandissait normalement sans aucun problème. A l'école, on ne lui disait rien Elle était une enfant sage, elle faisait ce qu'on lui disait de faire et elle n'embêtait pas les autres élèves et elle ne ralait jamais lorsque sa mère venait la chercher tard le soir à la garderie.
Vers l'âge de quatre ou cinq ans, sa mère se retrouva un compagnon, avec lequel elle se maria quelques années plus tard. En apparence, c'était un homme très gentil et grâce à lui, la fillette et sa mère pouvait manger à leur faim sans faire un trou dans le budjet. La belle vie ... Ou presque. Ce que personne ne voyait, c'était que cet homme était quelqu'un de violant en plus d'abuser de la boisson. Le soir, il n'était pas rare de l'entendre s'égosiller sur sa femme et sur sa fille, allant même à laver la main sur elles. Shiynmey n'avait pas souvent droit aux coups car le plus souvent c'était sa mère qui prenait tout. Les seules fois où il portait la main sur elle, c'était quand sa mère n'avait plus la force de la protéger. Heureusement pour elle, il ne frappait jamais très longtemps. Mais cela fut assez pour que cela ait des répercutions.
En grandissant, Shiynmey développa une invertion de la gente masculine, qu'il soit jeune ou non, petit, grand, musclé ou encore maigre. Elle avait peur de tous les garçons et aujourd'hui encore. Cela devint vite un problème dans la vie de tous les jours. Elle ne pouvait faire un pas dehors sans que cela ne se finisse en crise d'angoisse. Pendant son collège, elle fit ses études dans une école pour fille dans laquelle elle se fit beaucoup d'amies. Durant ce lapse de temps, il n'y eu aucun accident, aucune crise. Ce fut lorsqu'elle entra au lycée que les crises reprirent de plus belle. Le déclancheur ne fut pas son beau-père, même si son attitude ne s'améliorait de jour en jour. Non, ce qui déclancha de nouveau ses crises fut tout simplement son professeur qui essaya se rapprocher un peu plus d'elle. Pourtant cet homme n'avait pas de males pensées. Au contraire, il voulait tout simplement l'aider. Malgré cela, ce n'était pas aussi clair dans la tête de la demoiselle. Elle, ce qu'elle voyait, c'était qu'il allait lui faire du mal, comme faisait son beau-père à sa mère. A cause de cela, Shiynmey quitta le lycée pour étudier chez elle. Cela ne fut guère la meilleure des choses à faire.

Lorsqu'elle était chez elle, tout se passa presque bien. Malgré la présence violente de son beau-père, Shiynmey avait moins de crise d'angoisse. Lorsqu'en faisait, c'étai les soirs d'ivresse. Les week-end, ses amies venaient lui rendre visite. Bien sûr, à ces moments là, son beau-père était le meilleur de tous. A cause de cela, ses amies ne réussirent jamais à comprendre son comportement par rapport aux hommes. Si seulement elle pouvait savoir ce qu'il se passait une fois seule à la maison ...
Puis, il fallait bien que cela arrive, tout dérapa. Un soir d'ivresse, un soir tout à fait banale, bien qu'un peu plus arrosé qu'à l'habitude, le mari de sa mère prit sa ceinture en main. Non, il ne frappa la jeune fille avec. Il l'attacha simplement dans le salon. Ce qu'il fit, rien à Shiynmey, ou du moins rien de physique. Il se contenta juste de battre sa femme sous ses yeux et de la violer. Lorsqu'il en eut fini avec sa mère, il voulut s'en prendre à la jeune fille. Elle voulait fuire, courir le plus loin possible, mais la peur l'empêcher de faire quoi que ce soit. Elle n'avait même pas la force d'émettre le moindre son. La seule chose qu'elle fut capable de faire fut de fermer les yeux lorsqu'il posa ses mains sur elle. Elle pleurait en se priant qu'elle devait se réveiller de ce mauvais rêve.
Ce fut au moment où elle sentit sa main dans sa culotte qu'elle se mit à trembler de plus belle. Ce fut au même moment qu'un crit se fit entendre dans toute la maison. Cette voie, Shiynmey la reconnut tout de suite, il s'agissait de sa mère. Après cela, ce fut un nouveau cri qui retentit dans la salon, cette fois-ci celui de son beau-père. Un cri de couleur et à la fois de rage. De son côté, la jeune fille n'osait ouvrir les yeux. La peur l'empêcher de faire quoi ce soit. Elle entreprit enfin de les ouvrir enfin lorsque sa mère lui annonça que tout était fini. La vision qu'elle vut fut sa mère, dont le visage avait été éclaboussé par un liquide rouge. Sur le coup, Shiynmey ne comprit pas. Ce ne fut qu'après avoir vu le corps inerte de son beau-père au sol qu'elle comprit, sa mère avait mis fin au cauchemard ...

Suite à cet épisode, il y eu une enquête sur la mort du beau-père. La police découvra très vite la nature de cet homme et dans la situation de cette soirée. Sa mère fut aquitée car son acte relevé de la légitime défence. Rien en fut gardé contre elle, elle dut juste un suivi psycholigique. Quant à Shiynmey, ayant été choquée, provoquant ainsi sa phobie des hommes, la décision qu'elle devait se faire soigner fut prise. Et pour faire cela, on lui prescrit de se rendre un établissement spécial : l'établissement Hisshi.

Informations Diverses

    Code du règlement : validé by Katsu
    Manga et personnage de l'avatar : fanart de sawasawa

Et toi mon agneau ?





    Ton prénom / surnom : Shiynmey ou Shiyn suffira
    Période de présence sur le forum : les week-end et durant les vacances car internat la semeine.
    Autre chose que tu souhaiterais partager avec moi : j'autorise toutes maltraitances sur mon personnage, tant qu'elle ne meurt pas.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shiynmey Sonozoa [terminé] Mar 10 Avr - 23:28

Non pas tapé pour le double poste °>.<°
C'est juste pour vous dire que ma fiche est terminée, en espérant ne pas avoir écrit trop de bêtises ^o^"
Revenir en haut Aller en bas
Katsuya Mori
avatar
Administratrice ~ Princesse
Messages : 563
Date d'inscription : 14/02/2012

Un peu plus ~
Age: 20 ans
Pathologie: Hallucinations Psychosensorielles
Poste:
MessageSujet: Re: Shiynmey Sonozoa [terminé] Mer 11 Avr - 10:29

Ma foi, une petite fille qui va se retrouver dans un monde de brute... MUAHAHAHA
Surtout que la majorité des patients sont des meurtriers... Mais j'aime bien le coté petit chaton perdu dans un monde de loups...

En tout cas fiche sympatique =)

Je te valide la miss ! N'oublie pas de faire ta demande de chambre et de référencer ton avatar et ta maladie =)

Et WELCOME CHEZ LES FOUS =)

_________________
Gratitude
Today, I'm showing my gratitude
thank you for raising me
thank you for loving me
Tonight, I must leave
and let nothing left
By Lanwu


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-hisshi.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shiynmey Sonozoa [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Shiynmey Sonozoa [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etablissement Hisshi :: Général :: Administration :: Recensement Janvier 2013-